Produits sélectionnés

Bon cadeau pour un atelier individuel d'initiation à la parfumerie naturelle d'une demi-journée
Bon cadeau pour un atelier individuel d'initiation à la parfumerie naturelle d'une demi-journée

Ce bon cadeau permet d'offrir une introduction individuelle à la parfumerie naturelle,  pendant une demi-journée, sur un thème personnalisable.

Nous allons à la poste tous les jours. Besoin de préserver l'effet surprise ? Peur de ne pas recevoir le bon cadeau à temps ? Idée de dernière minute ? Vous pouvez demander l'envoi dématérialisé par email en cochant cette case lors de votre commande.


Bon cadeau pour un atelier de création de parfums naturels en duo à Lyon
Bon cadeau pour un atelier de création de parfums naturels en duo à Lyon

Ce bon cadeau vous permet d'offrir une introduction à la parfumerie naturelle lors d'une séance privatisée à deux personnes, au centre culturel Artesya, 49 rue de Marseille dans le septième arrondissement de Lyon.

Nous allons à la poste tous les jours. Besoin de préserver l'effet surprise ? Peur de ne pas recevoir le bon cadeau à temps ? Idée de dernière minute ? Vous pouvez demander l'envoi dématérialisé par email en cochant cette case lors de votre commande.


Bon cadeau pour un atelier de création de parfums naturels d'une demi-journée
Bon cadeau pour un atelier de création de parfums naturels d'une demi-journée

Ce bon cadeau permet à son bénéficiaire de participer à un atelier de parfums naturels d'une demi-journée sur le thème de son choix.

Nous allons à la poste tous les jours. Besoin de préserver l'effet surprise ? Peur de ne pas recevoir le bon cadeau à temps ? Idée de dernière minute ? Vous pouvez demander l'envoi dématérialisé par email en cochant cette case lors de votre commande.


Atelier expérimental de peinture parfumée
Atelier expérimental de peinture parfumée

Un atelier expérimental de peinture parfumée, nommé "senteurs pigmentées" et mêlant pigments et parfums naturels se déroulera  dans le Vaucluse, le dimanche 21 mai 2017 au Musée Campredon de L'isle-sur-Sorgue. Voir modalités ci-dessous.

If you are living in Provence at the moment, a session of our experimental perfumed painting workshop is available Sunday, the 21st of May 2017, at the Museum Campredon of L'Isle-sur-Sorgue.

See below.


Atelier de création de parfums naturels à l'année
Atelier de création de parfums naturels à l'année

Cet atelier à l'année envisage la création de parfums naturels comme un loisir créatif.

S'adressant aux néophytes autant qu'à ceux qui ont déjà expérimenté le parfum "fait-maison", il valorise une passion et permet son partage à plusieurs.

A partir de 220.80 €

Atelier de création d'un parfum naturel de type floral
Atelier de création d'un parfum naturel de type floral

Le samedi 10 juin 2017 à Lyon, atelier de création permettant de découvrir des matières premières naturelles de parfumerie florales et de s'essayer à réaliser son propre parfum naturel de type floral. COMPLET

Cet atelier est aussi programmé le dimanche 9 juillet 2017 (COMPLET) et le samedi 23 septembre 2017.

En 2018 il est également prévu un atelier de découverte de la parfumerie naturelle sur le thème olfactif floral les samedi 10 mars, 9 juin et dimanche 8 juillet 2018.

 

A partir de 69.00 €

Atelier de création d'un parfum naturel de type boisé
Atelier de création d'un parfum naturel de type boisé

Atelier de découverte de la parfumerie naturelle sur la base de senteurs boisées programmé le samedi 8 juillet 2017 et le samedi 7 octobre 2017.

Sont également prévus par la suite les ateliers parfum sur le thème boisé des samedi 13 janvier 2018 et samedi 7 juillet 2018.

 

 

A partir de 69.00 €

Atelier de création d'un jeu de société avec des senteurs naturelles
Atelier de création d'un jeu de société avec des senteurs naturelles

Amusez-vous à créer un jeu de société avec des exercices d'olfaction et des questions sur les parfums naturels, au centre culturel Artesya le mercredi 16 août 2017 après-midi. Réservations closes.

Durant chaque période de vacances scolaires, cet atelier est programmé un mercredi après-midi :

- le mercredi 25 octobre 2017

- le mercredi 27 décembre 2017

Venez seul(e) ou accompagné(e) de votre enfant âgé de 12 à 18 ans.

 

 

A partir de 99.00 €

Apprendre à manipuler les matières premières pour créer ses parfums faits-maison : exercices pratiques
Apprendre à manipuler les matières premières pour créer ses parfums faits-maison : exercices pratiques

Le dimanche 10 décembre 2017, toute la journée, se déroulera, à Lyon, un atelier pratique visant à apprendre à manipuler les matières premières pour créer ses parfums faits-maison.



Actualités du blog

Le calendrier 2017-2018 des ateliers découverte des parfums naturels à Lyon est maintenant disponible

Seringat du Jardin de Ste Blandine

Seringat du jardin de Sainte Blandine.

Cela fait maintenant trois mois que je n'ai pas donné de nouvelles, et c'est avec joie que j'entame ce billet.

Suite à la réforme de la Formation Professionnelle Continue, je me suis répertoriée en tant qu'organisme de formation en parfumerie naturelle pour adultes, sur le portail des instances officielles qui recueillent les contributions formation des entreprises et financent les actions de formation des salariés et du public. Ce portail, nommé Data-Dock, enregistre les réponses des organismes de formation à 21 questions, ou "critères qualité", qui permettront à chaque organisme financeur de s'informer sur la façon de travailler des organismes et, si elle leur convient, de prendre en charge financièrement la formation demandée. Croyez-le ou pas, cet exercice m'a bien occupée, au détriment du blog, entre autres.

Voici donc le calendrier 2017-2018 des ateliers collectifs de création de parfums naturels à Lyon :

Notre atelier parent-enfant de création d'un jeu de société avec des senteurs naturelles est programmé durant chaque vacance scolaire :

  • le mercredi 16 août 2017 après-midi
  • le mercredi 25 octobre 2017 après-midi
  • le mercredi 27 décembre 2017 après-midi
  • le mercredi 14 février 2018 après-midi
  • le mercredi 18 avril 2018 après-midi

Notre atelier de création de parfums naturels à l'année, "club" pour les plus passionnés, débute le dimanche 15 octobre 2017.

Cet atelier vous propose 14 demi-journées le dimanche entre octobre et juillet pour aller plus loin et faire de la parfumerie naturelle un véritable hobby.

Le groupe perfectionnement de l'atelier de créations de parfums naturels à l'année débute également le dimanche 8 octobre 2017.

Au total 10 demi-journées thématiques sur 10 mois, le dimanche après-midi, proposées aux personnes ayant suivi l'atelier à l'année "première année", ou aux personnes considérées comme ayant les pré-requis nécessaires.

Certaines séances sont ouvertes aux anciens participants des ateliers grand-public, voire même au grand public... contactez-nous !

Et ceci toujours au centre culturel Artesya, 49 rue de Marseille, 69 007 Lyon. A bientôt !

Seringat butiné par un bourdon dodu

  • Notre fleur de l'année est le seringat (ou seringa). Nom botanique Philadelphus.
  • La taille de la fleur de seringat ne dépasse pas deux phalanges. Son odeur de fleur blanche est légère, miellée, un peu grasse et citronnée. En y revenant à deux fois, on découvre un fond ambré et confit nettement plus musclé. Surnommé le "jasmin des poètes", son arbuste embaume le jardin.
  • Excellent festin pour ce petit bourdon dodu, pas dérangé du tout que son popotin fusse pris en photo, tant il avait à faire !
  • A ce jour nous ne disposons ni d'HE ni d'absolue de seringat garanties 100% naturel dans notre palette, méfiez-vous des boutiques qui vous proposent ce genre de produits.

Animations olfactives en maison de retraite - témoignage personnel

Elles s'appellent Najat, Francette, Djamila, Karen ou Leïla. Elles sont infirmière, psychologue, animatrice, directrice, et oeuvrent pour que l'activité se déroule dans les meilleures conditions, qu'elle soit porteuse de sens dans le projet d'accueil de leurs résidents. Ce sont les fées qui se penchent au-dessus du berceau. En retrait, mais pas bien loin, le médecin (Merlin, of course).

Vient le jour J. Les touches parfumées circulent. Huiles essentielles de Rose de Damas, patchouli, vétiver, santal, absolue de jasmin grandiflorum, essence de clémentine corse... Sentir, être présent à l'instant. Ce la se passe au niveau du regard. Des traits du visage. Des silences. Puis réagir. Chercher des yeux la tête de son voisin, qu'est-ce qu'il en pense ? En parler. Mettre en mots ce qu'une grimace a parfois déjà dit. Ou un sourire. Raconter, grâce à ces petits prétextes odorants, un morceau de sa vie. Souvent avec pudeur. Parler du présent aussi. Echanger avec d'autres. Plaisanter, vanner parfois.

Plusieurs animations se sont succédées avec les mêmes personnes, j'ai eu la chance de mieux les connaître. C'est alors que la magie opère... Un monde d'Heroïc Fantasy se dévoile à moi, une autre époque, une autre histoire se superposent à celle de ces retraités fatigués, nourrie par la lumière qui brille dans leurs yeux, par leurs mots et leurs silences, leurs mouvements et postures. Comme des jouets dans un vieux grenier, qui n'attendent qu'une nouvelle génération d'enfants pour les ranimer, mes héros évoluent dans un monde parallèle, le monde de l'éternel recommencement.

Parlons de cette Dame, troisième fauteuil à partir de ma gauche. Elle s'active avec tant de bonheur lorsqu'on parle de plantes, de jardin. Elle ajoute des commentaires issus de son expérience, elle m'épate. Les infusions de plantes n'ont aucun secret pour elle. C'est ma Druidesse. Dans le monde où elle me transporte, il n'est pas toujours bon d'être une femme et de savoir soigner, d'avoir été choisie pour recevoir et à son tour de transmettre l'héritage de la nature et de ses bienfaits. Une grande intuition, une sagesse à toute épreuve lui permettent de rester intègre et de résister à la tentation du mal. Elle est d'un grand réconfort pour les femmes, qui ne la remercient pas toujours en retour. Elle a sauvé in extremis quelques enfants. Face à la détresse des hommes, elle sait se montrer discrète.

La Druidesse - illustration témoignage ateliers olfactifs en EHPAD

Copyright image Fotolia Erica Guilane-Nachez

Et ce Monsieur, en face de moi et au milieu des autres, vif et pertinent, observateur du monde autrefois, mon Voyageur au long cours. Sûrement parti trop jeune, trop loin, la tristesse du monde a envahi son regard. Il a traversé tant de contrées, par terre, par mer, il a connu le désert. Il a vécu de peu, d'un peu de tout, tentant de se faire discret, ne laissant ni la chair, ni la matière empiéter sur sa compagne Liberté. Un compagnon, si, il y eut un aigle autrefois, fragile, revêche, le suivant de loin, s'installant sur son épaule lorsqu'il éprouvait l'envie d'enrouler sa solitude autour de celle du Voyageur. Il a le sentiment que sa quête n'est pas finie, qu'il a encore un rôle à jouer, si fort, que son corps le crie malgré lui. Viens, petit Forgeron à l'âme de Chevalier, viens faire un bout de chemin et apprendre à ses côtés...

L'aigle royal du Voyageur - Illustration témoignage ateliers parfums en maison de retraite

Copyright photo Fotolia kwasny221

Raide, prête à corriger toute anomalie verbale ou de comportement, elle participe après s'être assurée que tout fonctionne bien autour. Je découvre une personne cultivée, sensible, artiste et respectueuse de la nature. La diplomatie n'est pas son fort, c'est pour cela qu'elle règne à l'écart des autres, dans un cadre frugal mais autarcique. Voilà mon Abbesse. Combien de miséreux a-t-elle aidés à reprendre le dessus ? De jeunes filles égarées remises discrètement dans le droit chemin ? De clandestins sauvés des pires geôles ou d'injustes procès ? De nouveaux-nés nourris, réchauffés et recueillis tendrement ? Nul ne saura. Qui s'y frotte s'y pique. Dans mon monde fantastique, elle continue à réaliser ces petits miracles au quotidien.

L'Abbaye de Fontevraud - Illustration témoignage ateliers parfums en EHPAD

Copyright photo Fotolia JFBRUNEAU

La vie est belle, n'est-ce pas ? Il y a toujours un détail, porteur d'espoir, auquel se raccrocher. Telle est la pensée du Charpentier de marine qui suit mes séances avec le plus profond respect. De Charpentier de marine, il est devenu Marin et la Mer fut sa première épouse. La Mer prit le corps harmonieux de ce jeune homme doux, juste et brave. Elle voulut le transformer en pirate et, furieuse de constater l'absence d'emprise qu'elle avait sur cette âme pure, malgré ses incessants sévices, et toujours prête à rendre le bien pour le mal, elle le brisa et le rendit en mille morceaux à la Terre ferme. Depuis, il propage la bienveillance et la politesse sur les places et marchés de notre monde féérique, entouré d'une aura de notes d'ambre gris.

Le bateau de pirate - Illustration témoignage ateliers senteurs en maisons de retraite

Copyright photo Fotolia Photocreo Bednarek

Tout près de moi, une Dame aux couleurs chatoyantes me parle telle une amie sur le ton de la confidence. Elle est en joie, car elle retrouve toujours plaisir à cotoyer quelque chose de Beau, comme lorsqu'elle était restée quarante années enfermée dans le donjon de ce château de mon monde imaginaire, à attendre son Prince, parti guerroyer. Ma jeune Princesse pourpre devait se marier, oui mais quelques jours avant la cérémonie, ses parents l'enfermèrent au donjon parce qu'elle avait ingéré trop de pâtisseries. Son Prince ne rencontra jamais sa promise ; à peine arrivé, il dut rejoindre les oriflammes alliés et la désolation emplit le château. La Princesse proposa de rester enfermée moyennant un lot quotidien de pâtisseries, sombra quelques semaines dans la tristesse, puis s'éprit du tissage, de la couture et même du tricot. On l'alimenta en matières premières de toutes sortes, jamais ses créations ne déçurent, on dit même qu'elles firent la fortune de son Domaine, autour duquel les fées érigèrent un bouclier protecteur à l'arôme de sucre vanillé...

La Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraiteLa Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraiteLa Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraite

Copyright photo Fotolia treerasak

Lorsque mon activité se termine, le charme ne se rompt pas tout de suite. Je garde avec moi quelques impressions envoûtées, qui m'accompagnent encore au moment de la rédaction du compte-rendu de séance, et après.. Vous l'aviez sûrement compris, dans cet autre monde, je me promène, et, de ma plume hésitante, je remplis les pages du Livre Enchanté.


Un Noël blanc réchauffé par les senteurs envoûtantes des pins, des cèdres et des genévriers

En ce jour de neige où j'écris tranquillement, les jambes sous un plaid et entourée de deux adorables chats ensommeillés, je profite de l'occasion des voeux pour l'année qui commence pour partager avec vous quelques instants choisis de l'année qui finit.

Nous eumes un Noël blanc. Pas un Noël enneigé, certes, mais une semaine où la couleur blanche fut omniprésente, régissant le givre, les nuées de brouillard opaque et ce froid glacial qui nous aurait volontiers anesthésiés durant cette dernière semaine de décembre.

Jardin blanc de Sainte Blandine hiver 2016

Ci dessus : quelques branches joyeusement givrées dans mon jardin !

Cette couleur blanche, épaisse et cristalline, qui transforme la végétation engourdie en un jeu d'ombres grises et brunes, cette couleur que l'on entend comme un silence, comme la campagne endormie alors qu'il est déjà onze heures du matin et que l'on se demande si tout ceci est bien réel, pellicule pâle si fragile que la toucher serait l'abimer, alors on laisse simplement la nature se réchauffer et nous faire oublier cette parenthèse enchantée.

Je me rappelle nos conversations avec Roseline Giorgis, lors de nos essais de peinture parfumée, nous n'avions finalement associé aucune huile essentielle à notre peinture a tempera de couleur blanche, et avions proposé aux visiteurs de l'exposition "Senteurs Pigmentées", à l'Isle-sur-la-Sorgue l'été dernier, de nous raconter la senteur que la couleur blanche leur évoquait.

telle une dentelle, une toile d'araignée givrée du jardin de Sainte Blandine

Photo ci-dessus : sous l'effet du givre, une toile d'araignée s'est transformée en dentelle

Le calendrier des ateliers à l'année m'amène à sélectionner en ces jours frileux la palette des huiles essentielles et absolues qui constitueront les matières phares de la séance du groupe perfectionnement, consacrée aux conifères. Cèdres, pins, genévriers, des huiles essentielles que l'on imagine plus facilement dans la palette de l'aromathérapeute que dans celle du parfumeur du dimanche. Entourée de touches à sentir, je constate que mon affection pour ces matières ne faiblit pas, qu'elles me plaisent olfactivement et aussi par le réconfort qu'elles m'offrent gentiment.

aiguilles de conifères givrées entremêlées Sainte Blandine

Photo ci-dessus : aiguilles mortes et vives entremêlées un jour de gel dans mon jardin

L'huile essentielle de pin sylvestre me renvoie à une figure masculine, introvertie, sobre et sombre. Richesse de notes et de contrastes, tantôt boisé écorce, carboné, tantôt épicé, relevé d'aromates, ou bien sucré, limite farineux, il essaie de contenir, sous son lourd manteau brun, une fraîcheur qui ne demande qu'à s'exprimer au grand jour. Qu'est-il arrivé à ce personnage, quel triste évènement aurait pu lui ôter à ce point l'envie de se livrer ? Sa térébenthine, par contre, me transporte en altitude, et m'offre une bouffée du bon air des cimes en plus de ses jolies notes fraîches de résine.

Les touches parfumées des huiles essentielles de baies de genièvre et de rameaux (incluant les baies de genévrier) se relaient sous mes narines et diffusent leurs notes chaleureuses et corsées. Paradoxalement, c'est l'huile essentielle issue de la distillation des rameaux incluant les baies qui me ramène au plus près, et au plus souvent, à la fameuse baie qui parfume la choucroute. L'odeur sombre et rugueuse des branches évolue et laisse s'épanouir au fil des heures une infime floralité, douce et sucrée. Les baies de genièvre distillées racontent avec éloquence une tout autre histoire, celle d'animaux de ferme qui m'nvitent dans leur humble refuge. J'y partage leur chaleur, leur fatigue, leur promiscuité. Je trouve leur compagnie apaisante, et je leur promets de trouver quelques beaux accords à créer avec l'huile essentielle de baies de genièvre.

Une nouvelle huile essentielle est arrivée dans la palette : l'huile essentielle de cèdre de l'Himalaya, qui ne s'en laisse pas conter. Tels deux frères en compétition pour la dernière part de dessert, le cèdre de l'Atlas (cedrus atlantica) et le cèdre de l'Himalaya (cedrus deodora) se livrent à une joute olfactive qui laisse mes narines et mon cerveau perplexes. -"Tu vois, nargue le cèdre de l'Himalaya, moi je plais aux filles, avec ma note solaire et puissante qui rappelle la gaulthérie, et aussi ce je ne sais quoi d'abricot confit et d'huile d'olive qui forme sous les narines un baume enchanteur... et oui, tu sais ce que ça veut dire ? J'évoque l'osmanthus, rien que ça !" - "Alors si tu crois que tu m'impressionnes, rétorque le cèdre de l'Atlas, HaHa, laisse-moi te dire que des comparaisons flatteuses, moi aussi, j'en ai eu, et pas des moindres, avec les parfums ambrés, avec les cires qui soignent et redonnent leur éclat aux meubles en bois, avec le cuir des bottes, qui protègent du froid les pieds des hommes, et même avec le magique opoponax. Je suis utile, et ma senteur est sollicitée pour de nombreuses coopérations : l'absolue de vanille, le labdanum, la mandarine, le gingembre, et même le curcuma qui n'attend qu'un signe de moi. Tu comprends à qui tu parles ?" Sidérée par un tel échange, je constate qu'aucun des deux ne revendique la facette "toilettes publiques un soir de fête" si chère à ma mémoire, pourtant...

L'huile essentielle issue de la distillation des aiguilles de sapin baumier vient à point pour balayer ces effluves, et sème un climat de début de printemps, une légère brise dans les branches, convoque la chlorophylle qui refait surface et la sève qui remonte dans les végétaux tandis que fond la neige. Tonique, intense, durable, sa senteur réveille l'envie de courir dans les prés, bras grands ouverts ! Quelques notes de liqueurs de plantes médicinales viennent compléter ce réjouissant tableau où la couleur verte joue de ses nombreuses nuances.

La nuit se pose et les Terres Froides où je réside portent leur nom mieux que jamais. Les notes typiques du crayon de papier fraîchement taillé de l'huile essentielle du cèdre de Virginie sont douces, discrètes et élégantes. Tout en retenue. Plus chaleureux est le cèdre du Texas, dont l'huile essentielle, bien que fort semblable à celle du cèdre de Virginie, exprime des notes plus rondes, plus compactes, qui me rappellent de façon lointaine le vétiver Bourbon et même une boisson cacaotée dont je ne citerai pas le nom. Difficile de les imaginer en frères qui s'apostrophent bruyamment comme les deux cèdres... Ce ne sont d'ailleurs pas des cèdres, mais deux genévriers, le juniperus Virginiana et le juniperus Mexicana, ce dernier incarnant à mes yeux un homme accueillant, sociable et courtois, tandis que le premier préfèrera un certain retrait pour préserver un caractère sans concession.

belles aiguilles blanches jardin Ste Blandine

Photo ci-dessus : fantaisie d'aiguilles cristallisées sur fond brun velours - Jardin de Sainte Blandine

Enfin le bois de cade. L'évocation d'une couleur brun anthracite. La terre et l'ardoise. Un juniperus dont l'huile essentielle toute simple, extraite de ses rameaux distillés, m'entraîne dans les bois secs d'Ardèche du Sud, sous un soleil d'été. Branches friables qui cassent facilement. Puissance poivrée qui pique ma gorge et l'assèche. Clope fumée jusqu'au mégot. Chaleur sublime qui me fait oublier, le temps de quelques bouffées, la froideur saisissante de l'hiver.


Interview de Mani-Samouth, amatrice d'ethnobotanique, et exploration des plantes natives d'Asie du Sud-Est par la voie des teintures

Notre dernière interview sur les teintures de l'année 2016 se terminera par une invitation au voyage en Asie du Sud-Est, grâce à Mani-Samouth qui a eu l'amabilité de se prêter au jeu de notre questionnaire.

 

Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m'appelle Mani Samouth et je suis originaire de Louang-Phrabang au Laos. J'ai une formation en Anthropologie et m'intéresse particulièrement à l'ethnobotanique.

 

Qu'est-ce qui vous a amenée à vous intéresser aux teintures de plantes, et à les réaliser vous-même ?

Ayant vécu dans plusieurs pays d'Asie, je suis sensible depuis l'enfance aux senteurs de mon environnement tropical, celles des fleurs, des fruits, de la terre moite après la mousson, des jeunes pousses de riz.

Par ailleurs le banjoin (Styrax tonkinensis) fait partie de mon héritage familial, car mes arrière-grand-père et grand-père paternels faisaient le commerce, entre autres produits forestiers du Laos, de cette résine, et fournissaient des parfumeurs de Grasse jusque dans les années 1960. Le benjoin du Laos se caractérise par un parfum suave, doux et sucré.

Teinture de styrax tonkiensis, benjoin du Laos ou benjoin du Siam, auteur : Mani-Samouth Doré

Teinture de benjoin du Laos, styrax tonkinensis, ci-dessus

Vous souvenez-vous de la première teinture que vous avez réalisée ?

D'un point de vue olfactif, je n'étais pas satisfaite de l'huile essentielle de benjoin achetée dans le commerce. J'ai donc fait un essai de teinture de benjoin. Cette expérience ayant donné de bons résultats, j'ai poursuivi l'élaboration de teintures avec d'autres plantes locales.

 

Où avez-vous trouvé les informations/ la formation pour vous guider ?

Au cours de mes séjours sur le terrain, j'ai récolté plusieurs recettes traditionnelles de teintures. Ces connaissances ont été mises en pratique grâce à différentes formations, notamment celle du GIE Plantes Infuses, dans le village de Sainte-Croix-Vallée Française, dans les Cévennes.

 

Quels types de teintures faites-vous le plus souvent et dans quel but ?

La teinture de benjoin qui entre dans la composition de baumes et d'eaux parfumées.

 

Olfactivement, quelle est votre teinture préférée ?

Le benjoin du Laos et l'Aegle marmelos qui a des notes d'orange amère confite.

Mani-Samouth Doré et sa photo de teinture aegle marmelos

Photo ci-dessus, teinture en cours de macération d'aegle marmelos ou fruit de Bael

Pourriez-vous nous raconter votre recette ?

Dans 1 litre d'alcool de riz à 70 C, laisser macérer à l'abri de la lumière pendant 1 mois 1 kg de larmes de benjoin du Laos préalablement concassées et réduites en poudre. Filtrer.

 

Résines, aliments, plantes plus ou moins sèches, alcool plus ou moins fort, durée de macération, renouvellement, filtrage, conservation, etc. Pas si simple... Quels conseils donneriez-vous à un débutant pour gâcher le moins de matière possible ?

Commencer par de petites quantités et consigner toutes les recettes et leurs modifications. La qualité de l'alcool de macération permet aussi de réduire les risques de perte.

 

Dans quels types de préparations utilisez-vous vos teintures  ? Et dans quelles proportions  ?

Dans les baumes pour leurs qualités thérapeutiques, et dans la composition des eaux parfumées.

Teinture de café des Bolovens, photo de Mani-Samouth Doré

Photo ci-dessus : teinture de café des Bolovens

Un grand merci Mani-Samouth pour vos réponses et pour vos photos !


Les ateliers olfactifs des Parfumeurs Amateurs fêtent leur troisième anniversaire

Trois ans.

Les Parfumeurs Amateurs ont trois ans en septembre 2016.

Tant de choses se sont passées pendant ces trois années.

Septembre 2013. J'osais à peine dire autour de moi ce que je faisais. J'entrais dans ma nouvelle activité sur la pointe des pieds,  espérant, sans trop y croire, que quelques personnes découvriraient sur internet ma proposition et me feraient confiance le temps d'un atelier olfactif d'un après-midi...

J'ai lu que seulement 2/3 des nouvelles entreprises passaient le cap des 3 ans.

J'allume aujourd'hui une bougie parfumée pour vous faire partager ce moment savoureux.

A petits pas, les Parfumeurs Amateurs ont tracé leur chemin.

Loin du luxe, les ateliers de découverte de la parfumerie naturelle se déroulent dans un petit centre culturel de quartier où se croisent divers acteurs enseignant la danse, la musique, le chant, le bien-être ou le développement personnel.

Loin de la mode, des tendances, des marques, j'ai choisi de privilégier la rencontre entre le public et les matières premières naturelles. Presque la moitié du temps des ateliers grand public est consacrée à l'olfaction. L'exercice créatif qui clôture la séance reste sans prétention un exercice d'application destiné à illustrer les jeux subtils qui se trament entre les matières premières au sein d'un mélange, selon leurs proportions. Loin de nous l'idée de créer, encore moins de reproduire un best seller de la parfumerie du commerce !

En essayant de faire la part des choses. Entre ce qui pourrait s'apparenter au parfum DIY, comme le fait de comprendre ce que l'on met dans son flacon, ou de réaliser des teintures de plantes faites maison. Et un hobby qui s'apparente plus à une discipline à vocation artistique, comparable à la pratique d'un instrument de musique, ou la sculpture, la peinture... il n'y a pas de secret, on ne va pas bien loin sans assimiler la théorie à l'aide de bonnes heures de pratique. Et l'atelier à l'année est là pour permettre à ceux qui le souhaitent d'aller plus loin : je m'investis pleinement dans cette activité unique en France à ce jour.

Avec l'envie d'explorer le parfum dans des supports autres qu'alcooliques, de faire des incursions du côté des parfums d'intérieur comme les bougies parfumées, les carrés fondants ou les pots-pourris, de croiser les disciplines comme avec l'atelier de peinture parfumée co-animé avec Rose des Arts ou d'inviter des professionnels de la mémoire ou de la créativité... Oublions un peu la cosmétique et élargissons notre conception du parfum !

Je me suis employée, je m'emploie et je m'emploierai, à expliquer aux participants des ateliers de découverte olfactive des Parfumeurs Amateurs, ce qui différencie les senteurs de la parfumerie exclusivement naturelle de celles des parfums couramment distribués, ceci dans le respect des deux esthétiques.

En trois ans, j'ai fait de belles rencontres, je prends plaisir à aller travailler et je me réjouis lorsque certains clients reviennent s'essayer à un second atelier. Je me suis aperçue que je pouvais être utile : aux parfumeurs du dimanche qui le resteront et s'amuseront tout en approfondissant, aux étudiants qui s'interrogent sur une éventuelle vocation (ainsi que leurs parents), et même quelques pros, dans la limite de l'aide que je peux apporter.

Pour m'avoir permis d'accomplir ce chemin, je vous remercie du fond du coeur.

Trois ans, ça se fête.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore les Parfumeurs Amateurs, qui sont déjà venus sur le site internet mais qui n'osent pas, voici quelques remises qui vous donneront peut-être envie de franchir le pas :

Pour celles et ceux qui sont déjà venus, et qui aimeraient refaire leur parfum personnalisé ou l'améliorer en séance individuelle, voilà une remise de 20% valable du 21 au 30 septembre 2016 sur cette nouveauté ! Pour vous remercier, chers clients, je propose aussi de vous envoyer, si vous me le demandez entre le 21 et le 30 septembre 2016, mes notes prises à l'issue des olfactions suivantes : absolue de feuilles de violette, HE d'encens Oliban boswellia carterii, HE de cumin graines, HE de muscade noix, HE de sauge sclarée, ambrette graine extrait CO2, HE de néroli, HE de petitgrain bigaradier, huiles essentielles d'ylang extra et d'ylang III, à vos claviers !

Cerisier dans la nuit avril 2016 1 lumineuse


Atelier de création de parfums naturels à l'année Atelier de création de parfums naturels à l'année
A partir de 220.80 €



- page 1 de 10