samedi 18 février 2017

Animations olfactives en maison de retraite - témoignage personnel

Elles s'appellent Najat, Francette, Djamila, Karen ou Leïla. Elles sont infirmière, psychologue, animatrice, directrice, et oeuvrent pour que l'activité se déroule dans les meilleures conditions, qu'elle soit porteuse de sens dans le projet d'accueil de leurs résidents. Ce sont les fées qui se penchent au-dessus du berceau. En retrait, mais pas bien loin, le médecin (Merlin, of course).

Vient le jour J. Les touches parfumées circulent. Huiles essentielles de Rose de Damas, patchouli, vétiver, santal, absolue de jasmin grandiflorum, essence de clémentine corse... Sentir, être présent à l'instant. Ce la se passe au niveau du regard. Des traits du visage. Des silences. Puis réagir. Chercher des yeux la tête de son voisin, qu'est-ce qu'il en pense ? En parler. Mettre en mots ce qu'une grimace a parfois déjà dit. Ou un sourire. Raconter, grâce à ces petits prétextes odorants, un morceau de sa vie. Souvent avec pudeur. Parler du présent aussi. Echanger avec d'autres. Plaisanter, vanner parfois.

Plusieurs animations se sont succédées avec les mêmes personnes, j'ai eu la chance de mieux les connaître. C'est alors que la magie opère... Un monde d'Heroïc Fantasy se dévoile à moi, une autre époque, une autre histoire se superposent à celle de ces retraités fatigués, nourrie par la lumière qui brille dans leurs yeux, par leurs mots et leurs silences, leurs mouvements et postures. Comme des jouets dans un vieux grenier, qui n'attendent qu'une nouvelle génération d'enfants pour les ranimer, mes héros évoluent dans un monde parallèle, le monde de l'éternel recommencement.

Parlons de cette Dame, troisième fauteuil à partir de ma gauche. Elle s'active avec tant de bonheur lorsqu'on parle de plantes, de jardin. Elle ajoute des commentaires issus de son expérience, elle m'épate. Les infusions de plantes n'ont aucun secret pour elle. C'est ma Druidesse. Dans le monde où elle me transporte, il n'est pas toujours bon d'être une femme et de savoir soigner, d'avoir été choisie pour recevoir et à son tour de transmettre l'héritage de la nature et de ses bienfaits. Une grande intuition, une sagesse à toute épreuve lui permettent de rester intègre et de résister à la tentation du mal. Elle est d'un grand réconfort pour les femmes, qui ne la remercient pas toujours en retour. Elle a sauvé in extremis quelques enfants. Face à la détresse des hommes, elle sait se montrer discrète.

La Druidesse - illustration témoignage ateliers olfactifs en EHPAD

Copyright image Fotolia Erica Guilane-Nachez

Et ce Monsieur, en face de moi et au milieu des autres, vif et pertinent, observateur du monde autrefois, mon Voyageur au long cours. Sûrement parti trop jeune, trop loin, la tristesse du monde a envahi son regard. Il a traversé tant de contrées, par terre, par mer, il a connu le désert. Il a vécu de peu, d'un peu de tout, tentant de se faire discret, ne laissant ni la chair, ni la matière empiéter sur sa compagne Liberté. Un compagnon, si, il y eut un aigle autrefois, fragile, revêche, le suivant de loin, s'installant sur son épaule lorsqu'il éprouvait l'envie d'enrouler sa solitude autour de celle du Voyageur. Il a le sentiment que sa quête n'est pas finie, qu'il a encore un rôle à jouer, si fort, que son corps le crie malgré lui. Viens, petit Forgeron à l'âme de Chevalier, viens faire un bout de chemin et apprendre à ses côtés...

L'aigle royal du Voyageur - Illustration témoignage ateliers parfums en maison de retraite

Copyright photo Fotolia kwasny221

Raide, prête à corriger toute anomalie verbale ou de comportement, elle participe après s'être assurée que tout fonctionne bien autour. Je découvre une personne cultivée, sensible, artiste et respectueuse de la nature. La diplomatie n'est pas son fort, c'est pour cela qu'elle règne à l'écart des autres, dans un cadre frugal mais autarcique. Voilà mon Abbesse. Combien de miséreux a-t-elle aidés à reprendre le dessus ? De jeunes filles égarées remises discrètement dans le droit chemin ? De clandestins sauvés des pires geôles ou d'injustes procès ? De nouveaux-nés nourris, réchauffés et recueillis tendrement ? Nul ne saura. Qui s'y frotte s'y pique. Dans mon monde fantastique, elle continue à réaliser ces petits miracles au quotidien.

L'Abbaye de Fontevraud - Illustration témoignage ateliers parfums en EHPAD

Copyright photo Fotolia JFBRUNEAU

La vie est belle, n'est-ce pas ? Il y a toujours un détail, porteur d'espoir, auquel se raccrocher. Telle est la pensée du Charpentier de marine qui suit mes séances avec le plus profond respect. De Charpentier de marine, il est devenu Marin et la Mer fut sa première épouse. La Mer prit le corps harmonieux de ce jeune homme doux, juste et brave. Elle voulut le transformer en pirate et, furieuse de constater l'absence d'emprise qu'elle avait sur cette âme pure, malgré ses incessants sévices, et toujours prête à rendre le bien pour le mal, elle le brisa et le rendit en mille morceaux à la Terre ferme. Depuis, il propage la bienveillance et la politesse sur les places et marchés de notre monde féérique, entouré d'une aura de notes d'ambre gris.

Le bateau de pirate - Illustration témoignage ateliers senteurs en maisons de retraite

Copyright photo Fotolia Photocreo Bednarek

Tout près de moi, une Dame aux couleurs chatoyantes me parle telle une amie sur le ton de la confidence. Elle est en joie, car elle retrouve toujours plaisir à cotoyer quelque chose de Beau, comme lorsqu'elle était restée quarante années enfermée dans le donjon de ce château de mon monde imaginaire, à attendre son Prince, parti guerroyer. Ma jeune Princesse pourpre devait se marier, oui mais quelques jours avant la cérémonie, ses parents l'enfermèrent au donjon parce qu'elle avait ingéré trop de pâtisseries. Son Prince ne rencontra jamais sa promise ; à peine arrivé, il dut rejoindre les oriflammes alliés et la désolation emplit le château. La Princesse proposa de rester enfermée moyennant un lot quotidien de pâtisseries, sombra quelques semaines dans la tristesse, puis s'éprit du tissage, de la couture et même du tricot. On l'alimenta en matières premières de toutes sortes, jamais ses créations ne déçurent, on dit même qu'elles firent la fortune de son Domaine, autour duquel les fées érigèrent un bouclier protecteur à l'arôme de sucre vanillé...

La Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraiteLa Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraiteLa Princesse pourpre - Illustration témoignage ateliers olfactifs maisons de retraite

Copyright photo Fotolia treerasak

Lorsque mon activité se termine, le charme ne se rompt pas tout de suite. Je garde avec moi quelques impressions envoûtées, qui m'accompagnent encore au moment de la rédaction du compte-rendu de séance, et après.. Vous l'aviez sûrement compris, dans cet autre monde, je me promène, et, de ma plume hésitante, je remplis les pages du Livre Enchanté.


mardi 20 septembre 2016

Les ateliers olfactifs des Parfumeurs Amateurs fêtent leur troisième anniversaire

Trois ans.

Les Parfumeurs Amateurs ont trois ans en septembre 2016.

Tant de choses se sont passées pendant ces trois années.

Septembre 2013. J'osais à peine dire autour de moi ce que je faisais. J'entrais dans ma nouvelle activité sur la pointe des pieds,  espérant, sans trop y croire, que quelques personnes découvriraient sur internet ma proposition et me feraient confiance le temps d'un atelier olfactif d'un après-midi...

J'ai lu que seulement 2/3 des nouvelles entreprises passaient le cap des 3 ans.

J'allume aujourd'hui une bougie parfumée pour vous faire partager ce moment savoureux.

A petits pas, les Parfumeurs Amateurs ont tracé leur chemin.

Loin du luxe, les ateliers de découverte de la parfumerie naturelle se déroulent dans un petit centre culturel de quartier où se croisent divers acteurs enseignant la danse, la musique, le chant, le bien-être ou le développement personnel.

Loin de la mode, des tendances, des marques, j'ai choisi de privilégier la rencontre entre le public et les matières premières naturelles. Presque la moitié du temps des ateliers grand public est consacrée à l'olfaction. L'exercice créatif qui clôture la séance reste sans prétention un exercice d'application destiné à illustrer les jeux subtils qui se trament entre les matières premières au sein d'un mélange, selon leurs proportions. Loin de nous l'idée de créer, encore moins de reproduire un best seller de la parfumerie du commerce !

En essayant de faire la part des choses. Entre ce qui pourrait s'apparenter au parfum DIY, comme le fait de comprendre ce que l'on met dans son flacon, ou de réaliser des teintures de plantes faites maison. Et un hobby qui s'apparente plus à une discipline à vocation artistique, comparable à la pratique d'un instrument de musique, ou la sculpture, la peinture... il n'y a pas de secret, on ne va pas bien loin sans assimiler la théorie à l'aide de bonnes heures de pratique. Et l'atelier à l'année est là pour permettre à ceux qui le souhaitent d'aller plus loin : je m'investis pleinement dans cette activité unique en France à ce jour.

Avec l'envie d'explorer le parfum dans des supports autres qu'alcooliques, de faire des incursions du côté des parfums d'intérieur comme les bougies parfumées, les carrés fondants ou les pots-pourris, de croiser les disciplines comme avec l'atelier de peinture parfumée co-animé avec Rose des Arts ou d'inviter des professionnels de la mémoire ou de la créativité... Oublions un peu la cosmétique et élargissons notre conception du parfum !

Je me suis employée, je m'emploie et je m'emploierai, à expliquer aux participants des ateliers de découverte olfactive des Parfumeurs Amateurs, ce qui différencie les senteurs de la parfumerie exclusivement naturelle de celles des parfums couramment distribués, ceci dans le respect des deux esthétiques.

En trois ans, j'ai fait de belles rencontres, je prends plaisir à aller travailler et je me réjouis lorsque certains clients reviennent s'essayer à un second atelier. Je me suis aperçue que je pouvais être utile : aux parfumeurs du dimanche qui le resteront et s'amuseront tout en approfondissant, aux étudiants qui s'interrogent sur une éventuelle vocation (ainsi que leurs parents), et même quelques pros, dans la limite de l'aide que je peux apporter.

Pour m'avoir permis d'accomplir ce chemin, je vous remercie du fond du coeur.

Trois ans, ça se fête.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore les Parfumeurs Amateurs, qui sont déjà venus sur le site internet mais qui n'osent pas, voici quelques remises qui vous donneront peut-être envie de franchir le pas :

Pour celles et ceux qui sont déjà venus, et qui aimeraient refaire leur parfum personnalisé ou l'améliorer en séance individuelle, voilà une remise de 20% valable du 21 au 30 septembre 2016 sur cette nouveauté ! Pour vous remercier, chers clients, je propose aussi de vous envoyer, si vous me le demandez entre le 21 et le 30 septembre 2016, mes notes prises à l'issue des olfactions suivantes : absolue de feuilles de violette, HE d'encens Oliban boswellia carterii, HE de cumin graines, HE de muscade noix, HE de sauge sclarée, ambrette graine extrait CO2, HE de néroli, HE de petitgrain bigaradier, huiles essentielles d'ylang extra et d'ylang III, à vos claviers !

Cerisier dans la nuit avril 2016 1 lumineuse


Atelier de création de parfums naturels à l'année Atelier de création de parfums naturels à l'année
A partir de 220.80 €



vendredi 8 novembre 2013

Aux origines du site des Parfumeurs Amateurs

A cours de ma création d'entreprise, j'ai du me pencher sur l'identité visuelle du site internet des Parfumeurs Amateurs, et sur l'ensemble des éléments de graphisme qui allaient représenter et accompagner ma démarche le long de cette aventure.

En guise de logo, plutôt qu'une image opérationnelle, comme un flacon de parfum, ou suggestive, comme un alliage de fleurs, d'épices et d'agrumes, j’ai opté pour un extrait d'univers sylvestre, proche de mes affinités olfactives, de mes affinités tout court.

Les conifères ne sont pas le premier matériau qui vient à l'esprit, lorsqu'on parle de parfum. Mais j'ai eu un véritable coup de coeur pour  l'odeur de l'absolue de black hemlock (branches et extrémités), sentie lors du cursus de parfumerie chez Cinquième Sens. Je voulais en savoir plus sur cet arbre, et, au vu des photos, j'ai décidé que le black hemlock m'accompagnerait d'une façon ou d'une autre dans mon projet. Les aiguilles et le cône du logo des Parfumeurs Amateurs, dessinés par la graphiste Nelly Lemar de ScrivaCom, évoquent ce conifère résidant en Amérique du Nord, sur la côte ouest. Pour les anglophones, il est le black hemlock ou mountain hemlock, pour les botanistes, le tsuga mertensiana, en français, la pruche subalpine.

Avant même toute comparaison olfactive, les mots qui me viennent à l'esprit pour qualifier l'absolue de black hemlock sont : riche, profonde, noble, sombre comme la forêt ou comme la nuit, généreuse et chaleureuse comme un feu de cheminée en plein hiver.

Je l'ai sentie souvent, je reviens régulièrement à plusieurs impressions qui se succèdent ou se superposent : un mélange de bonbon Stoptou et de confiture de fraise, une huile essentielle d'encens associée à de la cardamome et saupoudrée de poudre d'Ajax, une amicale touche aromatique de laurier ou de romarin verbénone, d'épicéa, un patchouli noyé dans une mer de clous de girofle qui, nettoyé de toute effluve de vinasse, maintiendrait cette absolue de conifère dans un doux confit, rejoint par des notes fumées, baumées, presque poudrées, agrémentées d'une touche infinitésimale de gingembre. Une note d'absolue d'immortelle pourrait également émaner de ce mélange, après quelques heures d'évaporation.

Sentir l'huile essentielle de Pruche (tsuga canadensis), utilisée en aromathérapie, ne permet pas de se faire une idée de la senteur de l'absolue de black hemlock.

Voici trois parfums qui citent l'emploi du black hemlock dans leur composition :

  • Ormonde Woman, d'Ormonde Jayne
  • Wode, de Boudicca
  • Forest Walk, de Sonoma Scent Studio

Quelques liens vers des photos, en provenance de Wikimedia :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3a/Tsuga_mertensiana_Eagle_Lake.jpg  :

Auteur : Frank Kovalchek d'Anchorage, Alaska, USA

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/80/Mountain_Hemlock.jpg  :

Auteur : Janet L. Howard, USFS, Fire Sciences Laboratory

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b5/Tsuga_mertensiana_0255.JPG

Auteur :  Walter Siegmund

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7b/Tsuga_mertensiana_0261.JPG

Auteur :  Walter Siegmund

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/16/Tsuga_mertensiana_5887.JPG

Auteur :  Walter Siegmund

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/95/Tsuga_mertensiana_5898.JPG

Auteur :  Walter Siegmund

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/af/Crater_lake_oregon_usa.jpg

Auteur Charles Dawley from Petoskey

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a4/MountainHemlock_6739.jpg

Auteur :  Walter Siegmund