Tag - Humeur parfumée

samedi 1 décembre 2018

Des Lumières et des Senteurs à l'Orée du mois de Décembre 2018

 

Que faites-vous le 8 décembre prochain ?


J’animerai un atelier parfum oriental le samedi huit et une journée manipulation des matières premières pour les parfums faits-maison le dimanche 9 décembre.
Depuis cinq ans, je travaille à Lyon et je vois à quel point ses habitants sont attachés à leur Fête des Lumières. Samedi soir, j’allumerai quelques bougies (parfumées bien sûr !) que je disposerai sur le rebord de mes fenêtres…
Ces derniers jours, je me suis intéressée à l’origine de la Fête des Lumières, dont il me semblait avoir entendu parler, enfant, sous le nom d’Illuminations. Des cartes postales vintage aux recherches internet, l’envie me vint d’en parler sous la forme d’un petit poème mystique…

Notre_Dame_de_Fourviere_Vierge_Salvatrice_Les_Parfumeurs_Amateurs.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Lumières de Marie

Mille six cent quarante trois.
La Peste nous assaille, prions à l'unisson
La précieuse Marie, qu'elle souffle son Amour,
Pour que l'Affreuse épargne notre vibrante Lyon !
Nous promettons, Marie, de célébrer toujours
Ton aide, sans détour, dans une immense Joie.

Et Marie, ce voeu, exauça.

Ils tiennent leur promesse, et chaque An que Dieu fait,
Honorent ta Naissance, Marie, le Huit Septembre.
Cette année-là, ta Ville inondée tremble,
Dans sa désolation, reporte son cortège
Au Huit de Décembre, fête de l'Immaculée.
Ta nouvelle statue te sera présentée quand de Fourvière nous gravirons la colline.
Ce même jour, sous l'orage, Lyon se désagrège.
Marie, nous aurais-tu abandonnés ? Qu'avons-nous fait pour que tu détournes les yeux,
Ce Mercredi de mille huit cent cinquante deux ?
Vient la Nuit, la pluie cesse. Peuple de Lyon, descends dans la rue ou éclaire ta fenêtre,
De la lueur de tes lampions et de tes lumignons, que la Ville enfin s'illumine !
Pour ta Lumière, Marie, Merci, de tout notre Etre !

C'est ainsi que naquirent les Illuminations.

Lyon à Marie et Dieu protège la France photo les Parfumeurs Amateurs     Lyon Illuminations Fourvière photo Parfumeurs Amateurs     Lyon Illuminations annuelles de la Colline photo Parfumeurs Amateurs

Cette année, je vous propose de mêler le sens olfactif aux belles flammes qui orneront vos fenêtres ou qui contribueront à l'ambiance de vos Fêtes de Fin d'Année.

Je propose huit ateliers avant la Fête des Lumières et huit autres avant Noël pour apprendre à faire vos propres bougies parfumées et vos carrés fondants pour brûle-parfum.

N'hésitez pas à consulter le planning via le lien que constitue cette phrase dorée...

Et à me contacter si vous souhaitez me suggérer d'autres dates...

Bougies parfumés ou lumignons parfumés à l'atelier des Parfumeurs Amateurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Atelier spécial parfums d'intérieur solides : petits carrés d'ambre et bougie parfumée Atelier spécial parfums d'intérieur solides : petits carrés d'ambre et bougie parfumée
65.00 € 58.50 €



lundi 30 avril 2018

Lilas ou tulipe : quelle fleur de mon jardin offrira son image au programme 2018-2019 ?

Assise sur le banc dans mon jardin, les yeux clos, je reçois la lumière du soleil à travers mes paupières et la couleur orange m'envahit. En cette dernière semaine d'avril, le soleil a de l'avance sur l'été. Le jardin s'est déjà empli de belles couleurs et de belles odeurs.

Comme chaque année, une des fleurs de mon jardin...

Lire la suite...


mercredi 13 décembre 2017

Lyon, l'aromathérapie, les parfums... et l'héritage de René-Maurice Gattefossé

J'ai décidé voilà presque deux ans que j'écrirais cet article. Assise dans un café en face d'un jeune homme désireux de créer une plateforme internet de Do It Yourself, j'avais eu un moment de silence avant de répondre à sa question perplexe : "qu'est-ce qui relie Lyon aux parfums, ou encore aux huiles essentielles ?" "Gattefossé est le fondateur de l'aromathérapie, et c'est un lyonnais !" A l'expression sur son visage, j'avais compris que je n'avais pas fait mouche, et si ce jeune homme avait été le seul...

Après une formation en aromathérapie auprès de Marie-Claire Laparé, et une autre à la parfumerie naturelle auprès d'Isabelle Gellé, il aurait été difficile de passer à côté de René-Maurice Gattefossé.

Lire la suite...


Atelier de création de parfums naturels à l'année Atelier de création de parfums naturels à l'année
A partir de 220.80 €



jeudi 28 septembre 2017

Conversations autour du parfum (sous toutes ses formes)

Dans la suite des rencontres autour du parfum de cet été, les Parfumeurs Amateurs proposeront une rencontre thématique par mois autour du parfum, à titre expérimental, pour la saison 2017-2018. Le fonctionnement sera le même : "un groupe de conversation autour du parfum à Lyon, pour permettre aux gens qui s’intéressent aux senteurs d’échanger entre elles dans un climat convivial et respectueux". Plus les participants seront actifs...

Lire la suite...


Rencontres autour du parfum à Lyon : saison 2018 - 2019 Rencontres autour du parfum à Lyon : saison 2018 - 2019
5.00 €



mardi 1 août 2017

Lancement des rencontres autour du parfum à Lyon, organisées par les Parfumeurs Amateurs

Après trois ans d'animations autour du parfum, je peux témoigner qu'une simple touche à sentir est étonnamment capable de créer du dialogue entre des gens qui ne se connaissent pas. Je me suis dit qu'il pouvait être intéressant d'ouvrir un groupe de conversation autour du parfum à Lyon, pour permettre...

Lire la suite...


samedi 18 février 2017

Animations olfactives en maison de retraite - témoignage personnel

Elles s'appellent Najat, Francette, Djamila, Karen ou Leïla. Elles sont infirmière, psychologue, animatrice, directrice, et oeuvrent pour que l'activité se déroule dans les meilleures conditions, qu'elle soit porteuse de sens dans le projet d'accueil de leurs résidents. Ce sont les fées qui se penchent au-dessus du berceau. En retrait, mais pas bien loin...

Lire la suite...


mardi 10 janvier 2017

Un Noël blanc réchauffé par les senteurs envoûtantes des pins, des cèdres et des genévriers

En ce jour de neige où j'écris tranquillement, les jambes sous un plaid et entourée de deux adorables chats ensommeillés, je profite de l'occasion des voeux pour l'année qui commence pour partager avec vous quelques instants choisis de l'année qui finit.

Nous eumes un Noël blanc. Pas un Noël enneigé, certes, mais une semaine où la couleur blanche fut omniprésente, régissant le givre, les nuées de brouillard opaque et ce froid glacial qui nous aurait volontiers anesthésiés durant...

Lire la suite...


mardi 20 septembre 2016

Les ateliers olfactifs des Parfumeurs Amateurs fêtent leur troisième anniversaire

Trois ans.

Les Parfumeurs Amateurs ont trois ans en septembre 2016.

Tant de choses se sont passées pendant ces trois années.

Septembre 2013. J'osais à peine dire autour de moi ce que je faisais. J'entrais dans ma nouvelle activité sur la pointe des pieds,  espérant, sans trop y croire, que quelques personnes découvriraient sur internet ma proposition et me feraient confiance le temps d'un atelier olfactif d'un après-midi...

J'ai lu que seulement 2/3 des nouvelles entreprises passaient le cap des 3 ans.

J'allume aujourd'hui une bougie parfumée pour vous faire partager ce moment savoureux.

Lire la suite...


Atelier de création de parfums naturels à l'année Atelier de création de parfums naturels à l'année
A partir de 220.80 €



samedi 22 août 2015

Jour après jour, la floraison d'une tubéreuse à Sainte Blandine

Cette année, j'ai mis des bulbes de tubéreuse en pot. Sans grand espoir, car je réside dans un lieu assez frais du Dauphiné, sur la route des "Terres Froides". J'ai pris soin de les exposer sur la façade la plus ensoleillée de ma maison.

Est-ce l'influence positive des fortes chaleurs de cet été ? Toujours est-il que quatre bulbes, sur les six, ont répondu présent, deux sortant rapidement du lot avec la promesse, à la veille de mon départ en vacances fin juillet, d'une floraison prochaine.

A mon retour, début août, je décide de tenir un journal en images, une chronique de cette floraison annoncée, en prenant une photo chaque soir dès la tombée de la nuit.

Lire la suite...


mercredi 11 février 2015

Une année qui commence avec une invitation à sentir : tubéreuse et chypre

Après une fin d'année 2014 et un début d'année 2015 silencieux, je reviens vers ce blog, vers vous, avec l'envie de partager quelques impressions sur cette première année complète d'activité des Parfumeurs Amateurs.

Beaucoup de choses ont été lancées : les ateliers de création d'un parfum naturel d'une demi-journée selon le thème olfactif, l'atelier de création de parfums naturels à l'année et,

Lire la suite...


lundi 8 septembre 2014

Un parfum de rentrée des classes

C'est le dernier mardi du mois d'août. Nous sommes trois parents à nous activer autour des piles individuelles de manuels scolaires du Lycée de nos enfants. Dans trois jours, notre bourse aux livres accueillera la presque totalité des élèves scolarisés, ceux qui connaissent déjà qui viennent seuls ou avec quelques camarades, ceux qui viennent pour la première fois, le plus souvent accompagnés d'un de leurs parents. Dans quatre jours, ce lieu sera vidé de ses livres, et une odeur de produit d'entretien se répandra tranquillement sur le carrelage et le linoleum.

Mais pour l'instant, c'est l'odeur des livres neufs et fraîchement commandés, disposés sur des tables, en attente de dispatch, qui me surprend et m'amène à constater l'inéluctable fin de l'été, et l'imminence de la rentrée des classes.

Neufs. De loin, ils ont l'odeur...  du neuf, de l'impression offset, des couvertures plastifiées qui mêlent, pour la première fois, leurs effluves à l'air ambiant. Tout nouveau, tout beau, une odeur nette. De près, je feuillette, par-ci par-là et différentes nuances me montent aux narines : âcres comme le cérumen, piquantes comme le poivre, le piment, rassurantes comme des copeaux de bois et... évoquant parfois la pommade Mitosyl !

A côté, il y a les salles d'étude avec les livres déjà utilisés les années précédentes. Est-ce parce qu'ils ont passé l'été enfermés là ? Une odeur de fatigue cérébrale, un mélange de renfermé et de sueur, et quelque chose qui me renvoie à ce que j'appelle de "vrais" livres, utilisés et usés. Mais on est encore loin des livres d'occasion que j'affectionne, ceux que l'on sont des combles pour les oxygéner un jour de brocante. Le vide-grenier local, ce sera pour bientôt, le premier dimanche de septembre, juste après la rentrée scolaire, le même week end que la Vogue.

Le lendemain, lundi 8 septembre, présentement le jour où j'achève ce billet, les jeux sont faits et la rentrée 2014 est définitivement consommée.

LIVRES_DE_CLASSE_2014.jpg


jeudi 12 juin 2014

Objets d'art en attente de restauration au château de Sassenage et coup de coeur pour les portraits de deux châtelaines

 

Le 21 mars dernier, je participais à l'inauguration du château de Sassenage organisée par Vinatis Organisation, une société de communication chargée de la promotion et de l'animation de ce lieu.

Légué à la Fondation de France en 1971 par la dernière Marquise de Sassenage, Pierrette Elisa de Bérenger, le château de Sassenage est classé au titre des Monuments Historiques et offre un témoignage sur la vie d'une famille de la noblesse d'épée,  du Grand Siècle jusqu'à la fin du XXème.

Aujourd'hui, plusieurs meubles et objets d'art rencontrés au cours de la visite du château continuent inexorablement à s'abimer en l'absence d'une réfection appropriée. Restaurer des oeuvres d'art est un métier, plus exactement un ensemble de métiers dont le savoir-faire est peu connu. Aller à la rencontre des professionnels de la restauration d'oeuvres d'art, voici ce que propose l'équipe chargée de la conservation du château de Sassenage, et je me permets de relayer leur communiqué :

image_invitation_19_Juin.png

 

Pour ma part, j'ai eu un coup de coeur pour deux tableaux qui font partie du panel des oeuvres à restaurer.

 

Le premier est une toile d'Ernest Hébert, "Portrait de la Marquise de Béranger à l'éventail rouge" (photo publiée avec l'aimable autorisation de l'équipe chargée du patrimoine), femme artiste indépendante, au regard ardent.

La fondation a besoin de 2300€ pour restaurer cette œuvre. La voici :

Chateau_de_Sassenage_Portrait_de_la_Marquise_de_Beranger_par_Hebertjpg.jpg

                               Constance-Marie-Lucie du BOUEXIC de GUICHEN (1831-1894)

Cette toile fera l'objet d'un focus le jeudi 19 juin 2014 au château de Sassenage.

 

Mon second coup de cœur, dont la photo est également transmise par l'équipe de conservation du patrimoine, est le portrait de Madame Baudin, mère de la dernière Marquise de Sassenage (Pierrette Elisa de Bérenger, née Baudin), peint par Georges Callot.

1800€ sont nécessaires à la réhabilitation de la toile que vous découvrirez ci-dessous :

Chateau_de_Sassenage_portrait_de_Mme_Baudin_par_Georges_Callot.jpg

Françoise-Joséphine-Jacqueline-Alice Lafarge (1869-1941)

 

Elles vous inspirent ? N'hésitez pas à vous transformer en généreux mécènes, vous avez les coordonnées du château sur l'invitation à rencontrer les restaurateurs le 19 juin prochain.

Deux images de femmes si différentes et que j’imagine volontiers en  parfum.

De la première, vibrante de passion, il pourrait se dégager des effluves orientaux, de patchouli, de bois et de fleurs envoûtantes, et, s’il n’y avait anachronisme, un chypré aurait aussi pu se révéler son allié.

Une senteur florale délicate et irisée pourrait émaner de la seconde châtelaine, douce et mesurée. L’hospitalité de la bergamote se profilerait en note de tête, suivie de près par le néroli et son évocation de l’enfance innocente.

Mais ce n’est que ma perception, quelle est la vôtre ?

 


dimanche 25 mai 2014

Un parfum de fête des mères

Voici deux semaines que je reçois mon lot d’emails et de SMS sur le sujet de la fête des mères.

La mienne n'est plus. Je vis cette date avec un pincement au coeur, car, de son vivant, la fête des mères était une occasion de rapprochement, souvent géographique, parfois seulement un appel téléphonique plus long que d'habitude, et, forcément, un cadeau. Fort différentes l'une de l'autre, séparées par une grande différence d'âge, nous n'étions ni copines, ni rivales, juste une mère et son unique enfant. Avant de devenir mère à mon tour, j'étais étonnée qu'il puisse exister autant d'amour d'elle vers moi, malgré un manque d'affinités évident. Je pouvais exprimer le mien sans mot dire, en présentant un cadeau parfumé, lors de la fête des mères, mais aussi lors des anniversaires, des fêtes de fin d'année. Les parfums étaient comme un langage commun, plus efficaces que les mots. Je connaissais ses goûts, certes, mais j'ai aussi pris quelques risques, je lui en ai fait prendre...

Maintenant qu'elle n'est plus là, j'envie celles et ceux qui ont encore la possibilité de vivre ces moments. Et lorsque mes émotions prennent le dessus, je me réconforte en sentant, des matières premières, des parfums aboutis, le ventre de mon chat, peu importe. Il y a toujours une senteur qui me surprend, qui m'entraîne dans un monde encore inexploré, m'accompagne durant ce voyage et me dépose sur le quai avec la sensation que la vie vaut encore la peine d'être vécue. En ce moment, il s'agit d'une huile essentielle de rose de Damas en provenance d'Iran, et d'une teinture de fleurs de tilleul.

Alors voici pour vous la photo de quelques joyeuses petites fioles de parfums  vintage avec leurs  rubans colorés :

WALKING_STICKS_BY_COTY.jpg

 Walking Sticks by Coty (encore un de mes caprices au salon du parfum et des accessoires de mode de Mornant - 2014)

De gauche à droite : les charmantes petites éprouvettes de Paris, Muguet, Emeraude, L'Origan, L'Aimant de Coty.

 


vendredi 24 janvier 2014

A l’occasion de la Fête des Grand-Mères

A l'occasion de la Fête des Grands-Mères, les Parfumeurs Amateurs proposent une remise de 50% sur la deuxième inscription à un même atelier, si la bénéficiaire est une dame âgée de plus de 60 ans.

Lire la suite...


Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré
69.00 €



vendredi 17 janvier 2014

La base chyprée inspirée par ma promenade dans la campagne enneigée, 6 semaines après

Capture_d_ecran_2014-03-10_a_09.55.41.png

La formule postée le 20 novembre 2013 (post "Promenade dans la campagne enneigée") contient de fortes personnalités qui habitent tous les étages de la pyramide olfactive. Cette base chyprée a deux facettes prononcées : l’une gourmande, l’autre ambrée. 

Fève de tonka, amande amère et cacao réchauffent la mandarine verte, et augmentent la consistance des notes boisées telles que le cyprès, l’encens, le pin de Sibérie ou le cèdre de Virginie.  L’influence de ces senteurs caractéristiques de conifères est perceptible et, durant les premières heures, rend le mélange plus aérien.

Des touches de cade, de genévrier, de lentisque ou de galbanum auraient pu marquer la composition d’une tonalité verte, épicée, goudronnée, mais la facette gourmande de cette base chyprée l’emporte sur le reste.

Le caractère gourmand de la composition est aussi renforcé par le benjoin. Benjoin et labdanum s’entendent pour conférer au mélange une douceur baumée, un peu salée grâce à la contribution de la mousse de chêne.

J’ai retrouvé dans cette base chyprée les senteurs évoquées par ma  promenade sous la neige, ce matin d’automne qui,  surpris  par tant de blancheur, s’était  réfugié dans un silence feutré. Sa douceur chaleureuse évoquait l’approche de Noël. Je m’apprête à suivre cette piste olfactive. Je vais aussi tenter de me rapprocher de l’évocation de l’hiver vécue « du dehors » en rafraîchissant cette base et en l’allégeant.

A suivre…

Capture_d_ecran_2014-03-10_a_09.55.51.png


Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré
69.00 €



mercredi 20 novembre 2013

Promenade dans la campagne enneigée

Capture_d_ecran_2014-03-10_a_09.55.41.png

 

Je gare ma voiture près d'une haie. Ce matin, j'ai prévu de marcher sous la neige dans un petit village des Terres Froides. Je suis surprise, ce n'est pas "le petit chemin" mais ma voiture, le moteur à peine arrêté, qui sent la noisette...

Benjoin, Fève de Tonka, Cacao, Amande amère

Aujourd'hui, il y a panne générale d'électricité, et je suis tentée de dire que cela se sent. Les cheminées exhalent des senteurs de bois brûlé. Seuls le chasse neige et les tracteurs des paysans osent s'aventurer sur la route ce matin, et nous ramènent à des odeurs de civilisation.

Genévrier, Cèdre de Virginie, Cade

La neige enveloppe nos pas d'un son feutré et habille les paysages de coton. Elle recouvre aussi les senteurs, elle les estompe et les rend plus aquatiques. Quittons les routes, rapprochons nous des bois, et nous retrouverons les senteurs typiques de l'automne.

Mousse de chêne, Patchouli, Tea tree

Les arbres protestent, ils ont encore leur beau feuillage d'automne, aux reflets ocre, orange et doré. La neige n'a pas joué franc jeu en les recouvrant ainsi. Ils ploient sous la charge, parfois, ils lâchent, ils n'en peuvent plus, leurs branches se rompent et tombent, gare à ceux qui se trouvent en dessous !

Mandarine verte

Il n'y a pas que les enfants que la neige rend joyeux. Je croise des amis à quatre pattes, qui viennent à ma rencontre, me flairent et me font partager leurs effluves chaleureuses. Il neige, c'est un sujet de conversation qui vient s'ajouter aux "bonjours" habituels des promeneurs.

Niaouli, Labdanum

Je longe les maisons, il subsiste encore, de-ci, de-là, l'odeur des arbustes des haies fraîchement coupées. Senteur caractéristique et rassurante des jardins maîtrisés, à la fois boisée, tonique et verte.

Lentisque pistachier, Galbanum, Encens, Pin de Sibérie, Cyprès

Si j'ajoute quelques gouttes de bergamote, cette promenade dans la campagne enneigée m'amène doucement à l'idée d'une base chyprée. Voici que je lui donne vie. Je la dilue à 20% dans de l'alcool. Je vais la laisser reposer, je ne la sentirai pas avant 6 semaines.

Après, on verra bien comment je l'agrémenterai.

Gouttes (à titre indicatif, relatives à la contenance du gouttier et à la densité de l'HE) et grammes :

Benjoin absolue (styrax tonkinensis) diluée à 50% : 60 gouttes = 1,30g,

Fève de Tonka absolue (dipteryx odorata)  diluée à 50% : 6 gouttes = 0.20g

Cacao absolue (theobroma cacao) diluée à 10% : 2 gouttes = 0.10g

Amande amère HE (prunus armeniaca)  : 2 gouttes = 0.04g

Genévrier rameaux et baies HE (juniperus communis) : 2 gouttes = 0.07g

Cèdre de Virgine HE (juniperus virginiana) : 20 gouttes = 0.62g

Cade rectifié HE (juniperus oxycedrus) diluée à 5% : 2 gouttes = 0.04g

Mousse de chêne absolue (evernia prunastrii) diluée à 50% : 56 gouttes = 1.08g

Patchouli HE (pogostemon cablin) : 8 gouttes = 0.24g

Tea tree HE (melaleuca alternifolia) : 4 gouttes = 0.10g

Mandarine verte zestes HE expression (citrus reticulata) : 12 gouttes = 0.33g

Niaouli HE (melaleuca quinquinervia) : 4 gouttes = 0.11g

Labdanum absolue diluée à 50% (cistus ladanifera) : 40 gouttes = 0.62g

Lentisque pistachier HE (pistacia lentiscus) : 1 goutte = 0.04g

Galbanum HE diluée à 10% (galbanum ferula) : 2 gouttes = 0.04g

Encens HE (boswellia carterii) : 16 gouttes = 0.38g

Pin de Sibérie HE (abies siberica) : 20 gouttes = 0.44g

Cyprès feuilles et rameaux HE (cupressus sempervirens)  10 gouttes = 0.23g

Bergamote zestes HE expression, sans bergaptène (citrus bergamia) : 36 gouttes = 0.99g

 

Capture_d_ecran_2014-03-10_a_09.55.51.png


Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré Atelier de création d'un parfum naturel de type Chypré
69.00 €