dimanche 12 août 2018

Un jeu de société sur les parfums et les senteurs, une rencontre olfactive intergénérationnelle et une exposition d'extraits de plantes à parfums...

Un jeu de société sur les parfums et les senteurs, une rencontre olfactive intergénérationnelle et une exposition d'extraits de plantes à parfum...  en plein centre de Lyon, au mois d'août... telle est mon actualité...

Et c'est aussi pour cela que je n'ai pas eu le temps de présenter les activités autour du parfum organisées par les Parfumeurs Amateurs pour la saison 2018-2019.

Il y a à peine deux mois, je découvrais sur le réseau social Linked In un appel à candidatures pour un centre de vacances urbaines expérimentales à Lyon, l'Effet Mer,

Lire la suite...


jeudi 28 septembre 2017

Conversations autour du parfum (sous toutes ses formes)

Dans la suite des rencontres autour du parfum de cet été, les Parfumeurs Amateurs proposeront une rencontre thématique par mois autour du parfum, à titre expérimental, pour la saison 2017-2018. Le fonctionnement sera le même : "un groupe de conversation autour du parfum à Lyon, pour permettre aux gens qui s’intéressent aux senteurs d’échanger entre elles dans un climat convivial et respectueux". Plus les participants seront actifs...

Lire la suite...


Rencontres autour du parfum à Lyon : saison 2018 - 2019 Rencontres autour du parfum à Lyon : saison 2018 - 2019
5.00 €



mardi 10 janvier 2017

Un Noël blanc réchauffé par les senteurs envoûtantes des pins, des cèdres et des genévriers

En ce jour de neige où j'écris tranquillement, les jambes sous un plaid et entourée de deux adorables chats ensommeillés, je profite de l'occasion des voeux pour l'année qui commence pour partager avec vous quelques instants choisis de l'année qui finit.

Nous eumes un Noël blanc. Pas un Noël enneigé, certes, mais une semaine où la couleur blanche fut omniprésente, régissant le givre, les nuées de brouillard opaque et ce froid glacial qui nous aurait volontiers anesthésiés durant...

Lire la suite...


mardi 8 décembre 2015

Le Musée International de la Parfumerie de Grasse (M.I.P.) : visite d'été et visite d'hiver

"Vous êtes la première !" me dit en souriant la jeune femme qui me tend mon billet.

Ce mercredi 2 décembre 2015, après ses trois semaines de fermeture annuelle, j'étais la première visiteuse à franchir les portes du Musée International de la Parfumerie de Grasse, le M.I.P..

Je l'avais déjà visité par deux fois l'été dernier, il faisait très beau, très chaud, et les ruelles de la cité grassoise fourmillaient de touristes qui se rafraîchissaient et se restauraient, après avoir déambulé dans cette ville attrayante et colorée mais, il faut bien le dire, plutôt  escarpée...

Lire la suite...


lundi 8 septembre 2014

Un parfum de rentrée des classes

C'est le dernier mardi du mois d'août. Nous sommes trois parents à nous activer autour des piles individuelles de manuels scolaires du Lycée de nos enfants. Dans trois jours, notre bourse aux livres accueillera la presque totalité des élèves scolarisés, ceux qui connaissent déjà qui viennent seuls ou avec quelques camarades, ceux qui viennent pour la première fois, le plus souvent accompagnés d'un de leurs parents. Dans quatre jours, ce lieu sera vidé de ses livres, et une odeur de produit d'entretien se répandra tranquillement sur le carrelage et le linoleum.

Mais pour l'instant, c'est l'odeur des livres neufs et fraîchement commandés, disposés sur des tables, en attente de dispatch, qui me surprend et m'amène à constater l'inéluctable fin de l'été, et l'imminence de la rentrée des classes.

Neufs. De loin, ils ont l'odeur...  du neuf, de l'impression offset, des couvertures plastifiées qui mêlent, pour la première fois, leurs effluves à l'air ambiant. Tout nouveau, tout beau, une odeur nette. De près, je feuillette, par-ci par-là et différentes nuances me montent aux narines : âcres comme le cérumen, piquantes comme le poivre, le piment, rassurantes comme des copeaux de bois et... évoquant parfois la pommade Mitosyl !

A côté, il y a les salles d'étude avec les livres déjà utilisés les années précédentes. Est-ce parce qu'ils ont passé l'été enfermés là ? Une odeur de fatigue cérébrale, un mélange de renfermé et de sueur, et quelque chose qui me renvoie à ce que j'appelle de "vrais" livres, utilisés et usés. Mais on est encore loin des livres d'occasion que j'affectionne, ceux que l'on sont des combles pour les oxygéner un jour de brocante. Le vide-grenier local, ce sera pour bientôt, le premier dimanche de septembre, juste après la rentrée scolaire, le même week end que la Vogue.

Le lendemain, lundi 8 septembre, présentement le jour où j'achève ce billet, les jeux sont faits et la rentrée 2014 est définitivement consommée.

LIVRES_DE_CLASSE_2014.jpg